Mondialisation et nouvelles technologies

LIRE ! J’avais déjà publié un post sur ce sujet, mais je ne résiste pas à l’envie de remettre se sujet sur la table suite à la sortie tant attendue d’un prototype de livre numérique enfin satisfaisant, le Kindle de Amazon dont je vous invite ardemment à voir les vidéos de présentation sur le site même d’Amazon.

C’est tout simplement un tournant qu’est en train de prendre l’économie du savoir avec cette innovation longtemps désirée mais jamais au point : on peut enfin embarquer avec soi des milliers d’heures de lecture, le tout contenu dans un dispositif électronique léger et pratique, avec un écran restituant enfin une qualité de lecture égale à celle sur papier…d’après les premiers témoignages (je ne l’ai vu que sur internet à mon plus grand regret !!) au bout de quelques minutes de lecture, on n’en oublierait presque l’écran, les gens n’en reviennent pas. Mieux encore, sans même souscrire à un quelconque abonnement, on a accès, gratuitement donc, à la boutique en ligne Amazon (via wifi ou gprs, comme les portables !) pour acheter en moins d’une minute un livre parmi la centaine de milliers d’ouvrages déjà disponibles.

Loin des besoins en batterie requis par la vidéo et la musique, cet appareil, le Kindle, futur best-seller je pense, a une autonomie de plusieurs jours de lecture !!

On pourra maintenant lire où on veut, quand on veut, autant qu’on veut, ce qu’on veut, véritable révolution !! Sans s’encombrer, il sera possible de mettre à profit tous ces petits temps morts de la journée, temps perdus pour l’instant, mais demain, occasions de découvrir un nouvel auteur, de lire les derniers posts de ses blogs favoris – et oui ! – ainsi que les derniers articles des grands journaux.

Alors quel lien avec la mondialisation et l’aspiration à un monde meilleur ? Et bien c’est simple, voici enfin le premier appareil viable d’une longue série à venir à même de rendre disponible à tous les êtres humains le savoir de toute l’humanité ! Ce type d’innovation rapproche encore les Humains les uns des autres, en ce sens que cela contribue à mettre sur un pied d’égalité pauvres et riches, Nord et Sud, quant à l’accès au savoir ! La suite logique de la numérisation des textes, comme j’ai pu l’évoquer dans un précédent billet, c’est la voie déjà empruntées par la musique et maintenant par la vidéo : la gratuité qui s’imposera de fait comme le nouveau paradigme de la lecture sous les coups de boutoir de la piraterie.

Plus largement, l’accès au savoir partout et tout le temps, c’est l’accès aux outils permettant une meilleure compréhension et interprétation de l’information : les producteurs des villages reculées ne se feront plus aussi facilement arnaqués par des acheteurs intermédiaires peu scrupuleux leur faisant croire à des cours ayant soi-disant chuté. C’est aussi plus de démocratie, car la possibilité pour les opinions publiques de se mobiliser et de s’enflammer grâce à ces outils multidimensionnels que sont internet ou les sms, qui rendent caduques les lignes Maginot que croient pouvoir ériger les autorités.

Pour terminer ce billet voici un extrait de « Vers un nouveau capitalisme », ouvrage de Mohamed Yunus, homme formidable dont l’Humanité dira certainement dans cent ans qu’il fut l’un de ses plus remarquables bienfaiteurs. Ce passage illustre une situation qui témoigne du rôle joué par les nouvelles technologies dans l’amélioration de la gouvernance dans les pays du tiers monde ici grâce à un simple téléphone portable !

« Certaines dames téléphones (au sein des communautés pauvres, dames qui offrent des services de téléphonie) ont fait usage du pouvoir que représente la possibilité de passer des coups de téléphone. L’une de mes histoires favorites met en scène une dame-téléphone dans un village où avait eu lieu un crime : une personne du village avait été attaquée par un inconnu qui avait aussitôt disparu. Les gens du village étaient en colère et angoissés. Que la police locale reste totalement indifférente à leurs appels les a rendus encore plus furieux.

Par le passé, ils n’auraient eu aucun recours. Mais la dame-téléphone leur a dit de ne pas s’inquiéter car elle allait appeler le chef de la police. Elle l’appela et lui dit : « Les habitants de notre village sont très en colère car vous refusez de répondre à nos appels. Je vous demande d’envoyer des policiers dans notre village pour enquêter sur ce crime. Sinon, je vais appeler le bureau du Premier Ministre, j’ai son numéro sous les yeux ! »

La police arriva une heure plus tard. »

Une Réponse to “Mondialisation et nouvelles technologies”

  1. Quand des milliers de Chinois réclament justice… « Blog de l’Appel du 18 janvier 2008 Says:

    […] ces révoltes soudaines, les NTIC (téléphone mobile, internet) jouent un rôle prépondérant, permettant à l’information de se répandre au plus vite pour mobiliser l’opinion […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s