Mettons le paquet sur la banlieue!

Combien de petits Einstein nés en banlieue – lieu du ban, du bannissement – n’ont pas pu/ne peuvent/ne pourront pas exprimer leur potentiel?…car ils ne partent pas sur la même ligne de départ que beaucoup d’autres petits Français??….Oui il faut un plan banlieu…et même s’il coûte cher…rappelons-nous qu’une dépense, quitte à emprunter, ne représente pas forcément un coût sur le long terme économiquement parlant,  il s’agit là même d’un INVESTISSEMENT, très rentable même, car ses effets multiplicateurs sur l’économie dépasseront son coût initial: baisse du chômage dans les quartiers, baisse de la violence, etc.

La méritocratie républicaine, c’est génial!…….à condition que tout le monde parte sur la même ligne de départ!!! ce qui n’est évidemment pas encore le cas complètement, c’est un objectif difficile à atteindre, mais si nous ne nous le donnons pas franchement, nous risquons encore moins de l’atteindre…..

Attention voici l’argument fallacieux: « oui mais y’en a qui s’en sortent, j’en connais »…..ah qu’il est insidieux cet argument!…..mon grand-père, déporté résistant, a réchappé des camps de la mort…c’est donc que ça ne devait pas être si compliqué….!

Il faut raisonner global, quand on parle de notre beau pays, on est dans une société humaine, pas dans un concours! Si, en schématisant, sur 100 personnes nées et ayant vécu en banlieue, il n’y en a que 10 qui « s’en sortent », et si sur 100 personnes nées et ayant vécu à Paris intra muros, 80 « s’en sortent »…c’est bel et bien qu’il y a un problème….qu’on n’est pas tous sur la même ligne de départ…..

Alors la faute à qui?….la faute à nos précédents gouvernements qui, inconsciemment, ont « parqué » dans de vastes cités dortoirs des dizaines de milliers de travailleurs africains. La France attendait des bras….ce sont des êtres humains qui sont venus, avec leurs croyances, leurs traditions, leur envie de vivre en famille….que peut-on leur reprocher?

Ces travailleurs acharnés qui ont largement contribué à reconstruire notre pays pendant les 30 glorieuses, étaient pour la plupart d’origine rurale, analphabètes, ne parlant pas ou peu le français!….à quoi s’attendait-on une ou deux générations plus tard??……que leurs enfants, petits-enfants, grandissant entre eux et ayant développé leur propre contre-culture urbaine, deviennent pour leur majorité avocats, médecins, cadres???? Ce qui se passe est socialement logique, dans tous les pays, les mêmes causes ont toujours donné les mêmes effets!!!! Et il est normal de mettre des moyens sur la banlieue pour rattraper le retard, car la solution est D’ABORD économique: quand la majorité des banlieusards pourra trouver du travail, tous les problèmes périphériques (drogue, violence, rejet de la république, haine des policiers, montée des extrémismes) s’évanouiront d’eux-mêmes!

La banlieue a besoin d’eau….

Pas celle du désormais illustre « Kärcher » qui décape, NON, l’eau de pluie qui fait pousser les jeunes plantes…

Un des moyens d’arriver à cette solution économique, un moyen qui ne coûterait rien à l’état, c’est le microcrédit, inventé par Mohamed Yunus au Bangladesh dans les années 70! En France, l’acteur principal est l’ADIE (Association pour le Droit à l’Initiative Economique) qui octroie de petits prêts dépassant rarement 10 000 Euros aux près de 50 000 exclus du sytème bancaire, RMIstes et chômeurs de longue durée. Sa fondatrice souligne: « la demande est estimée dans l’immédiat à 50 000 créateurs potentiels, mais elle pourrait atteindre 300 000 personnes si l’environnement juridique, administratif et fiscal était simplifié »…et bien Messieurs du gouvernement, simplifions, simplifions!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s