La Terre est plate!

Voici une pensée intéressante du blogger Mikiane:

« Qu’est ce qui aujourd’hui constitue une identité?

Il me semble que deux phénomènes concomitants provoquent le déclin du sentiment « d’identité nationale » : l’accroissement du communautarisme (culturel ou cultuel) et la mondialisation. Les groupes ou les communautés humaines se constituent désormais sur des critères qui ne sont plus ceux de la nationalité. L’origine culturelle, cultuelle, la langue et le quartier sont bien plus efficaces que la seule nationalité (sauf peut-être lors de compétitions sportives…).

Une révolution sociétale?

C’est ce qui me fait penser que nous sommes probablement en train de vivre une nouvelle révolution. Les organisations humaines ne seraient plus construites autour du concept de Nation.

Et si Internet avait provoqué cette rupture? Et si cela avait été acceléré par les réseaux sociaux. Et si les réseaux nous avait offert l’immense chance de créer de nouveaux états virtuels dont les frontières ne seraient plus physiques mais linguistiques ou culturelles? Et si par effet de réaction le « quartier » était devenu le seul critère de regroupement social du monde physique (certains diraient « réel ») ?

Facebook, nouvel atlas mondial?

Un bobo parisien du Marais et un happy few canadien expatrié à Brooklyn connectés sur Facebook ne sont ils pas beaucoup plus « proche » qu’un français montreuillois et un français neuilléen ? Pourtant les premiers sont de nationalité différente et habitent à des milliers de kilomètres et les seconds sont bel et bien de la même nationalité et vivent dans la même ville, non? »

Voici ce que cela m’a inspiré comme réaction:

Comme l’écrivait Thomas Friedman dans « la terre est plate », les frontières sont effectivement en train de tomber, on est en train d’assister à l’émergence d’un village global, la mondialisation est à l’oeuvre, bla bla bla, comme chacun sait, les récents progrès scientifiques, surtout dans les NTIC, rapprochent les Hommes…enfin c’est plus subtil: elles permettent d’offrir un choix très vaste à chaque être humain qui peut alors essayer, goûter et enfin trouver sa voie pour ensuite rejoindre les autres groupes d’êtres humains avec lesquels il a le plus d’affinités, groupes qui ont une existence supranationale, faisant fi des distances…si bien qu’un bobo parisien se sentira plus proche d’un bobo new-yokais que d’un banlieusard parisien…ce n’est pas nouveau en fait, ils étaient déjà plus proche, mais ils n’avaient pas les moyens de le savoir et d’entrer en contact, maintenant ils l’ont…

Ce mouvement de déconstruction des nations devrait s’amplifier avec l’abolition de la dernière des barrières…celle de la langue!
Extrait de mon blog:
« À l’heure de la révolution des technologies de l’information, dans un monde où les communications sont instantanées et tendent à devenir gratuites et illimitées, la mondialisation des échanges culturels et intellectuels, des échanges humains donc, n’est entravée que par la barrière de la langue. Ce qui freine la propagation des velléités démocratiques et des idéaux droit-de-l’hommistes en Chine, ce ne sont pas tant les barrières que le parti communiste chinois entend imposer à la libre circulation de l’information (aisément contournables par la transmission télévisée satelitaire et l’équipement en petite paraboles de fortune) que l’ignorance et l’imperméabilité aux médias étrangers télévisés, techniquement accessibles on l’a dit, mais rendu inaccessibles par la barrière de la langue : si le Pékin moyen comprenait l’anglais, il regarderait volontiers les chaînes anglo-saxonnes, comprendrait mieux le sort qui lui est fait et revendiquerait plus hardiment encore sa soif d’équité, en un mot sa soif de démocratie ! »

Encore une fois, ce sera une innovation technologique qui viendra briser cet obstacle au rapprochement des hommes: le XXIème siècle sera celui de l’intelligence artificielle émanant de l’intelligence collective (un peu comme fait google pour faire tagger ses photos par les internautes et ainsi leur donner du sens, et les rendre ensuite accessible à la recherche dans son moteur), cette intelligence artificielle prendra entre autres la forme du web sémantique (je pose une question en bon français à google qui me répond en bon français sans faute de grammaire ni syntaxe), et de la traduction automatique simultanée!! (je parle en français, tu entends automatiquement dans ton casque en swahili, tu me réponds en swahili, etc; sur ce sujet, voir la très intéressante conversation d’avenir de Jacques Attali)…cette dernière innovation qui verra le jour avant 2025 révolutionnera une fois de plus la façon dont l’humanité se mondialise….le meilleur étudiant de la promotion d’Harvard 2031 sera possiblement une jeune Guaranie du fin fond de la forêt amazonienne n’ayant jamais prononcé un seul traître mot d’anglais, ayant fait ses classes depuis son ordi OLPC, se rechargeant à l’aide d’une manivelle ou de l’énergie solaire…!!

Petit à petit, le libre-échange aidant, les salaires vont s’harmoniser sur l’ensemble de la planète….on pourra alors ouvrir toutes les frontières à la libre circulation des personnes…ce jour-là, si!…la nation existera encore et plus que jamais, mais sous le nom de NATION HUMAINE!

Venez lire l’appel du 18 janvier 2008 et signer la pétition pour une mondialisation plus juste

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s